top of page
Rechercher

Optimisez la communication de votre propriété viticole grâce à la Newsletter

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que rares sont les fois où on reçoit des newsletters qui donnent envie d’être lues. Et bien souvent, si j'entame leur lecture ce n’est pas pour cela que je vais tout lire car ni une ni deux : "une envie me prend de cliquer sur la poubelle et hop le tour est joué, la voici dedans ! ", en plus mon excessivité me dit vas-y désabonne toi de ça ! Pas vous ?

En revanche, lorsqu’une newsletter m'intéresse, je sais que celle-ci, soit je vais la stocker précieusement dans un dossier soit, je la laisse dans le fil de mes mails. Et au moment opportun, j'y retournerai afin d’en savoir plus et même de passer commande. Que vous ayez un site ou pas, un blog ou pas, il est primordial de travailler vos newsletters. C’est l’occasion d'entretenir le lien avec vos clients et de leur faire part de vos valeurs et de vos annonces en avant-première. Vous devez proposer un contenu à forte valeur ajoutée sans tomber dans le spam et choisir le moment idéal de la diffusion de votre newsletter.

Dans le monde vitivinicole communiquer par mail, en diffusant une newsletter est une très belle occasion pour chouchouter vos clients et même vos prospects qui se sont abonnés, mais qui n’ont pas encore conclu leur acte avec un achat. C'est pourquoi vous devez réveiller vos lecteurs avec une newsletter riche de sens et communiquer sur vos valeurs. Mais savez-vous ce qu'est une newsletter et quantifier son taux d'ouverture ? Je partage avec vous dans cet article l'importance de donner du sens et de la valeur à vos newsletters.


Newsletter vs Emailing : la différence

Newsletter : Envoyée régulièrement, elle maintient le lien avec vos abonnés en partageant des actualités, des articles de blog, des offres spéciales, et d'autres contenus pertinents. Son but est de cultiver une relation continue avec vos lecteurs.

Emailing : Utilisé pour des communications ponctuelles comme des promotions ou des annonces importantes, son objectif principal est de provoquer une action immédiate, comme un achat ou une inscription.


Une newsletter de valeur : un outil marketing efficace pour crédibiliser un site web vitivinicole

C’est un outil marketing efficace pour rester en contact avec vos clients. Selon différentes études, une newsletter ouverte avec un contenu de qualité incite le lecteur à visiter 2 fois plus le site que s’il n'en avait pas reçu. Une bonne newsletter participe à l’amélioration du chiffre d'affaires et permet l’augmentation du taux de fréquentation des pages de votre site. C’est donc un élément très important. Un bon taux d’ouverture se situe entre 15 et 25 %. Si vous n’avez pas de site, une newsletter peut quand même être envoyée à vos contacts sous forme d'emailing et fait signe à vos prospects que vous êtes toujours en vie et que ça vaut le coup qu'il vous lise. C’est l’occasion de l'impliquer avec un contenu informatif ou un partage d’expérience ou d’une annonce dont il peut bénéficier en avant-première.


Différents types de newsletters

C’est un e-mail que vous envoyez à votre liste d'abonnés pour partager des informations relatives à votre activité.

Très souvent, ces mails partent à la poubelle avant même d’être ouverts.

Boostez la communication de votre propriété viticole avec une lettre informative

Cette lettre informative partage des informations matérielles à une fréquence régulière par exemple une fois par semaine.

Attention aux pseudo-newsletters pour optimisez la communication de votre propriété viticole

Cette lettre arrive souvent dans nos spams, elle nous fait croire que l’on va trouver des informations super intéressantes, mais en réalité ceci dissimule une publicité.

Améliorez la communication de votre Propriété viticole avec une newsletter basique mais efficace

Cette lettre dès son ouverture nous fait bonne impression, avec plein de diagrammes et de camemberts, mais en fait ce n’est que le récapitulatif des derniers articles mis en ligne et des produits qui viennent d'être actualisés.

Transformez la communication de votre propriété viticole avec une bonne newsletter

Celle-ci est celle qu’il vous faut ! Elle surprend le lecteur par son contenu de qualité captivant. Elle est rédigée de façon à plaire aux lecteurs fidèles et aux nouveaux abonnés.

  1. Elle redynamise l'écosystème de votre site internet et de vos réseaux sociaux. En renvoyant à l’aide de liens votre internaute sur des articles déjà diffusés qui ont un grand intérêt ou sur vos pages : Facebook, Instagram, LinkedIn et YouTube.

  2. Les informations sont reçues uniquement par les abonnés, de façon à ce que votre lecteur réalise qu’il à tout intérêt de rester abonné.

  3. Elle est diffusée de manière régulière avec une entête personnalisée de celui qui la reçoit directement dans sa messagerie.

  4. Même l’objet du mail doit faire envie, car c'est lui qui fait toute la différence sur le taux d’ouverture.

  5. Sans utiliser des techniques douteuses comme : “On jette l’éponge”, si cela n’est pas vrai quel est l'intérêt d'écrire des clics à puuuu en 2021 ...


Newsletter d'une propriété viticole
Newsletter d'une propriété viticole

Comprendre le taux d’ouverture d'une newsletter d'une propriété viticole

Le taux d'ouverture est le pourcentage des personnes qui ouvrent le mail pour lire la newsletter. Si le message n’est pas lu avant d'être supprimé, il n'est pas comptabilisé. Ce taux révèle si la thématique est en adéquation avec l’abonné qui la lit. Un bon taux d’ouverture se situe entre 15 et 25 %. Généralement, les e-mails transactionnels sont plus souvent ouverts, c’est pourquoi vous devez soigner vos e-mails de marketing. Comme pour une vitrine attrayante et chaleureuse, vous devez donner envie avec bienveillance et savoir-être pour augmenter votre taux d'ouverture.

Astuces pour améliorer le taux d'ouverture de votre newsletter

🍜 Soyez gracieux : faites attention car votre courrier arrive comme un cheveu sur la soupe chez votre internaute. Soyez gracieux, mais n'en faites pas trop non plus.

💌 Un seul destinataire mentionné : veillez à ce qu’un seul destinataire soit mentionné. Toute la liste de diffusion ne souhaite pas voir ses coordonnées exposées à cause d'un manque d'organisation. Parfois, une mauvaise manipulation peut rapidement rendre tout le monde au courant.

✔ Tester avant d’envoyer : avant toute émission, testez l'envoi avec une autre messagerie que la vôtre pour vérifier que tout est bien cadré.

Optimiser l'objet de la newsletter et entretenir votre liste d'abonnés

🎀 Objet et phrase d’accroche : veillez à soigner votre objet et votre phrase d’accroche. Ils doivent être engageants et différents des éléments que l’on a l’habitude de recevoir dans nos mails.

🗑 Faire le ménage : profitez-en pour entretenir et faire le ménage dans les adresses internet. Souvent, certaines sont obsolètes et doivent être supprimées sans hésitation.

📞 Renouer le lien : si vous n’avez pas le bon e-mail d’un abonné, utilisez ses coordonnées pour renouer le lien directement, en prenant de ses nouvelles par téléphone et en récupérant son e-mail.

🤝 Consentement de l'abonné : assurez-vous que l’internaute qui vous a donné son e-mail soit consentant pour recevoir des nouvelles de votre part.📬


Créer une newsletter avec du sens et de la valeur

Une newsletter est indispensable et elle doit être percutante, informative et bienveillante. Elle participe à la conversion de fréquentation de votre site internet en chiffre d’affaires. Oui, puisqu’elle préserve le lien avec vos internautes. Elle doit donner l’envie à vos prospects de devenir fidèles et à vos clients de le rester. La justesse des mots choisis par le copywriting et l’utilisation de l'accroche narrative doivent déclencher des émotions d’empathie chez vos lecteurs. Le but n’est pas de faire croire que vous avez le meilleur vin du monde cette technique est vide de sens : un vin c’est vivant, aujourd'hui il peut être merveilleux parce que vous le partager avec des amis, que vous venez de signer un super contrat et que le poulet avec quoi vous l’accommoder a été cuisiné divinement ce qui rend cette dégustation magique. Alors qu’il peut-être moins agréable à un tout autre moment. Soyez accrocheur mais pas racoleur en respectant votre audience, vos lecteurs et vos clients en leur offrant un véritable contenu rédactionnel empreint d’authenticité qui communique votre quotidien au travers de vos joies et de vos peines. Comme si de bons amis étaient heureux de se retrouver autour d'un verre de vin pour discuter. Ainsi le sens et la valeur deviennent une évidence et le lien se renforçant vos clients vous recommanderont en toutes occasions.


🧐 À vue de nez, la rédaction d’une newsletter à l'air facile, mais composer une newsletter captivante, avec du sens et de la valeur peut se révéler être un parcours long et difficile, au point d’en être démoralisé et d’abandonner sa diffusion. Alors qu'elle s'avère être un outil marketing indispensable.

Pour vous préserver de cela, vous devez identifier 5 points stratégiques :

  1. Quelles sont vos attentes ;

  2. Cibler votre persona ;

  3. Rédiger un texte de qualité avec les règles de typographies et un contenu rédactionnel adapté ;

  4. Travailler la mise en forme et le fond avec le storytelling et le copywriting ;

  5. Définir la fréquence et le moment opportun pour sa diffusion.

Offrir à vos lecteurs une newsletter riche de sens avec de la valeur engendre plusieurs émotions comme :

➡ un sentiment d’appartenance qui crée de l'engagement ;

➡ un sentiment d'empathie qui aide à comprendre qui vous êtes, quelles sont vos valeurs et pourquoi vous le faites ;

➡ un sentiment d'avoir un but et de vous aider à l'accomplir avec leur soutien ;

➡ et un sentiment d'être sur la même longueur d'onde et de vous comprendre.


Ces émotions associées à un contenu de qualité entrainent une fidélisation de votre audience. Mais, la rédaction d'un texte captivant ne se définit pas a un assaisonnement d'émotions. C'est après avoir définit la structure du texte, le nombre de mots, les mots-clés et le champ sémantique qui convient que la construction du fond peut enfin se bâtir. De nos jours, plusieurs règles sont caractéristiques d'une bonne newsletter et il est difficile d'y échapper.


Les spams et les courriers indésirables en 2024

L'email demeure un moyen de communication digitale fiable pour contacter vos clients, présenter de nouveaux produits ou proposer des promotions. Cependant, avec l'augmentation des spams et des courriers indésirables, Yahoo et Gmail ont mis en place de nouvelles règles de délivrabilité des emails. Annoncées fin 2023, ces règles sont en vigueur depuis février dernier pour renforcer la protection des utilisateurs et améliorer l'efficacité des campagnes emailing.

Assurer la conformité des emails avec la norme RFC 5322

Les nouvelles directives de délivrabilité des emails visent à optimiser la sécurité sans affecter significativement la délivrabilité, surtout si vous suivez déjà les règles de base de l’emailing. Ces mesures concernent principalement ceux qui envoient plus de 5000 emails par jour et sont essentiellement techniques, portant sur la structure du courrier électronique. Il est crucial de respecter la norme RFC 5322, qui définit le format des emails. Assurez-vous que tous les éléments, tels que l’en-tête, le pied de page, les images, le contenu textuel et les pièces jointes, sont conformes à cette règlementation. Utilisez une bonne plateforme d’envoi pour garantir la conformité de vos emails à cette norme.

Attention à votre réputation d'expéditeur

Le taux de plainte pour spam représente le pourcentage de destinataires qui signalent vos emails comme étant du spam. Par exemple, si vous envoyez 1000 emails et que 2 destinataires indiquent que ces messages sont du spam, votre taux est de 0,2%. Un taux élevé peut nuire à votre réputation en tant qu'expéditeur et réduire la probabilité que vos emails atteignent les boîtes de réception de vos clients. Cela peut même entraîner le blocage de vos envois par les fournisseurs d'accès Internet (FAI).

Attention à ne pas bloquer votre messagerie

Les nouvelles règles recommandent de maintenir ce taux en dessous de 0,3 %. Si ce seuil est dépassé, votre compte sera considéré comme non fiable, placé sous surveillance, et vous aurez des difficultés à envoyer des emails. Il est préférable de viser un taux de 0,1 %, ce qui est considéré comme acceptable par les principaux services de messagerie comme Gmail.


Maximiser la délivrabilité de vos newsletters et devenez crédible

Ces directives s'appliquent particulièrement aux adresses telles que gmail.com, ymail.com, yahoo.com, yahoo.fr, googlemail.com, aol.com et aol.fr, mais ne concernent pas les messages envoyés aux adresses professionnelles via Google Workspace.

Il est recommandé de se former régulièrement pour améliorer le taux de délivrabilité de vos newsletters.

Simplifier le processus de désabonnement

Yahoo et Gmail exigent désormais que le processus de désabonnement soit simple et rapide, en un seul clic, directement dans la boîte de messagerie. Les utilisateurs ne doivent pas être redirigés vers une page externe ou passer par plusieurs étapes pour se désabonner. Il est conseillé de placer un bouton de désinscription en haut de l'email pour plus de visibilité, au lieu du traditionnel lien en bas.

Mettre en place un processus d’authentification de l’expéditeur

Pour améliorer la délivrabilité des emails, la mise en place d'un processus d’authentification de l’expéditeur est nécessaire. Respectez les protocoles standards comme DKIM (DomainKeys Identified Mail), qui ajoute une signature cryptographique à vos emails et SPF (Sender Policy Framework), qui définit les adresses IP autorisées à envoyer des emails pour un domaine donné. Sans ces protocoles, Google rejettera automatiquement vos messages. De plus, le protocole DMARC (Domain-based Message Authentication, Reporting, and Conformance) est nécessaire pour valider l'identité de l'expéditeur. En appliquant ces mesures, vous renforcez la confiance des destinataires et améliorez la délivrabilité de vos newsletters.

Lier l'adresse IP au nom de domaine

Pour réduire les problèmes de délivrabilité, vous devez disposer d'un enregistrement DNS inversé valide. Cela signifie que l'adresse IP utilisée pour envoyer des messages doit être liée à votre nom de domaine, prouvant que l'IP vous appartient légalement. L'adresse IP de l'expéditeur doit être automatiquement vérifiée par rapport à votre nom de domaine dans les enregistrements DNS.

Garantir la Sécurité du transfert de newsletters

La plateforme d'envoi de vos messages prend en charge le chiffrement TLS pour sécuriser les communications entre serveurs, afin de prévenir toute interception ou altération des données lors du transfert d'emails et vous devez le vérifier.


Réaliser les newsletters avec Redacwebjennylloret pour donner du sens au contenu

Evidemment vous pouvez réaliser vos newsletters tout seul et certainement que vous vous débrouillez déjà très bien. Mais une aide extérieure apporte du dynamisme et un nouveau regard sur votre façon de communiquer. En tout cas comme je connais très bien, la vie de vigneron et que je sais oh combien elle est riche de sens et oh combien ses journées ne sont pas assez longues pour faire tout ce qu'il doit faire. J'apporte mon savoir-faire en intervenant sur ces points stratégiques afin de :


✔ retranscrire vos valeurs et vos objectifs ;

✔ rédiger un contenu qui vous ressemble ;

✔ renforcer vos idées en apportant mes connaissances et mon expertise du milieu viticole ;

✔ expliquer de façon pédagogique le contenu tout en respectant les critères SEO ;

canaliser le contenu ;

✔ offrir la rédaction d’un texte de qualité prémium à vos lecteurs ;

✔ utiliser les méthodes de storytelling et de copywriting ;

✔ éradiquer les fautes d'orthographe et les problèmes de syntaxes ;

✔ optimiser le référencement naturel lorsque votre newsletter est en ligne ;

✔ informer sur les réglementations européenne en RGPD ;

✔ donner des idées de partages pour vos prochaines newsletter ;

✔ et surtout de vous libérer du temps.


C'est la combinaison de tous ces points qui rendra votre lecteur accro à vos newsletters.


Afin de vous accompagner et de faire de vos newsletters des petits bijoux indispensables à votre com, j'ai mis à la vente un pack de 1 newsletter / mois sur 1 an, au tarif très intéressant de : 83.00 € la news soit 996.00 € au lieu de mon tarif actuellement en cours. Si vous souhaitez bénéficier de ce pack, contactez-moi par mail à : jennylloret@orange.fr





Profitez de cette offre que je trouve exceptionnelle et que j'aurai adoré avoir lorsque j'étais vigneronne pour me libérer du temps et offrir à mes clients un contenu riche de sens et varié empreint de mon authenticité.

Au plaisir de vous retrouver autour d'un verre de vin !



Comentários


avis google jenny lloret
bottom of page