top of page

Jenny Lloret : le vin c'est toute ma vie

Le vin c'est toute ma vie ! Sans le savoir, je suis née pour le vin ! Après avoir grandi dans le Sud de la France entre les Vignes du Pic Saint Loup et l'appellation la plus méridionale des vignobles de la Vallée du Rhône, je nomme les Costières de Nîmes, je pars en 1995 pour le Libournais avec ma première immersion au cœur des vins de Saint-émilion et des Graves de Vayres.

jenny-lloret

De conseillère en vin à vigneronne 

 

Pour évoluer vers les appellations d'origines contrôlées Fronsac et Canon-Fronsac en tant que conseillère pour la Maison du vin. Très vite, je n'ai qu'une envie réaliser mon rêve de faire moi-même du vin. C'est donc en 2002 qu'avec mon amoureux nous décidons de nous installer en Entre-Deux-Mers. Je deviens une femme de vigneron assidue à produire le meilleur vin que je puisse faire sur les merveilleux sols argilo-calcaire des Côtes de Bordeaux Cadillac. Investie par l'âme de la terre, je motive ma moitié à convertir notre vignoble à l'Agriculture Biologique. Puis à force de conviction, nous tendons vers la biodynamie. En ce temps, cela n'était ni un effet de mode, ni une lubie, juste une conviction et une pleine prise de conscience de laisser à notre fils un monde meilleur.

Des sophros dégustations de vins à la rédaction web SEO

chai benauge

Cependant, personne n'est parfait ! En 2008, la gelée du 7 avril, nous fait perdre 65 % de la récolte, je suis anéantie ! Continuer à travailler comme si de rien n'était sans savoir où l'on allait, était inconcevable pour moi. Alors, je me lance dans la sophrologie, et je monte des séances de sophro-dégustations pour rendre accessible le vin à ceux qui ne souhaitent pas en consommer. En partenariat avec la Chambre d'Agriculture de la Gironde, j'anime pour la fête du vin de Bordeaux en 2016, jusqu'à 2000 personnes dans le cadre de la Parenthèse Oenologique. Hélas, en pleine séparation, pour survivre à ce déchirement, je me noie dans la pseudo spiritualité et je m'y perds. Comme quoi, il n'y a pas que l'abus d'alcool qui est dangereux pour la santé. En 2020, j'ai une paralysie faciale qui me ramène à la réalité. Mais, complètement dévisagée, je trouve la force de continuer de vivre en rédigeant du contenu sur le vin.

De rédactrice web SEO à consultant SEO

Derrière mon ordinateur, personne ne me voit, alors je me forme à la rédaction web SEO. Je réalise que tout le monde croit que c'est facile et donné à n'importe qui, d'écrire pour le web. Sauf que rédiger du contenu pour les robots demande des connaissances SEO et écrire pour les humains requiert de simplifier sans oublier l'Essence. En effet, la rédaction print diffère complètement, de la rédaction SEO. Bref, le SEO exige une maîtrise particulière. D'ailleurs, j'ai été stupéfaite lorsque j'ai vu que des agences, des webmasters et des graphistes intégraient mes contenus dans les CMS de leur client sans tenir compte des balises Hn et des optimisations techniques SEO. C'est pourquoi, je me suis également formée en tant que Consultant SEO. Car le SEO, comme le vin, révèle ses secrets à ceux qui sont prêts à écouter. Il peut sembler complexe, mais il peut être travaillé sans sacrifier la richesse du contenu vitivinicole.

Aujourd'hui, je comprends que les internautes ne cherchent pas des sites, mais des réponses à leur question. Et malheureusement, 68 % des internautes estiment que les entreprises ne partagent pas de contenus intéressants. Seulement, il faut être réaliste, longtemps sur le web, dans l'industrie du vin, les textes sont basiques ou maigres voire des copiés/collés. Ce qui n'encourage ni les algorithmes ni les lecteurs à passer à l'action. Maintenant, il est grand temps de réaliser que la rédaction SEO n'est pas de la littérature et qu'elle sert à booster les ventes. Tout comme quand j'étais conseillère en vin à la Maison des Vins de Fronsac ou Vigneronne au Château Haut Roc. La rédaction aiguille, rassure, entretient et implique l'internaute dans ses actions. Mais pour qu'elle fonctionne, votre site ou votre blog doit être optimisé. Au plaisir d'en parler avec vous autour d'un verre de vin !
 

Le marketing du vin, communication et dégustatrice indépendante

 

Dire que je suis venue à Bordeaux pour apprendre le Marketing du vin et spiritueux à la MFR de Vayres. Et plus de 25 ans après, il fait partie de ma vie. Même si le marketing du vin a considérablement évolué, si j'ai bien une leçon que je retiens non pas de mes études, mais de mon expérience dans le secteur de la viticulture, c'est de ne surtout pas faire comme tout le monde quand il s'agit de vin. Et pourtant, c'est bien ce que les écoles de commerce et les Syndicats viticoles avec les institutions prônent. Cette indépendance, je l'entretiens dans mes rédactions de contenus, ainsi que dans la création d'étiquettes de bouteilles de vins personnalisées et aussi dans ma professionnalisation en tant que dégustatrice indépendante pour Quali Bordeaux.

 
saint emilion grand cru

Sauveterre-de-Guyenne, Bordeaux en présentiel et en ligne

Je suis installée à Sauveterre-de-Guyenne à 40 minutes de Bordeaux, et j'ai la chance d'avoir la fibre pour travailler à mon aise sur les différents CMS en visio et en partage d'écran soit dans le cadre d'interview pour mieux comprendre mes clients. Cependant, quand cela est nécessaire, je bouge jusqu'à vous pour profiter de m'imprégner de votre environnement afin de produire des contenus comme si c'était vous qui les avez écrit. D'ailleurs, il m'arrive très fréquemment de signer des clauses de confidentialité. C'est ce que l'on appelle le ghostwriting (écriture fantôme). Cette pratique consiste à rédiger du contenu pour une autre personne, mais l'auteur réel reste anonyme, et le crédit va à la personne ou à l'entité qui a engagé le rédacteur. Cela est souvent utilisé dans le domaine de la rédaction de livres, d'articles, de blogs, ou d'autres contenus.  

avis google jenny lloret
bottom of page