top of page
Rechercher

Vin orange : Pourquoi les vignerons devraient en produire ?

Le vin orange suscite de plus en plus la curiosité des consommateurs de vins. Son histoire remonte à l'Antiquité et il possède des caractéristiques aromatiques originales. Dans tous les vignobles producteurs de raisins blancs son élaboration est possible. En revanche ce n’est pas une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) contrairement aux informations qui circulent sur le web. Les vignerons d’Alsace ont relativement bien implanté depuis une dizaine d'années le vin orange au sein de leur gamme. Mais attention, les secrets de vinifications ne sont pas tous dévoilés. Car il n’est pas si simple de réussir la vinification parfaite de ce vin on ne peut plus naturel. Alors, oui produire du vin orange élargit la gamme des vins et permet aux vignerons de redécouvrir une technique ancestrale et de se réinventer.


produire-du-vin-orange
Le vin orange


Le vin orange : son origine

Peut-être qu’en ce moment, dans les bars à vins et les soirées Parisiennes, le vin orange est sous les projecteurs. Mais, son origine remonte à l’antiquité. Les premières traces de ce style de vin ont été retrouvées notamment en Géorgie, berceau de la viticulture. Les géorgiens faisaient macérer des raisins de cépages blancs dans d'énormes amphores, qu’ils enterraient. Puis, par la suite, cette technique viticole s’est répandue surtout en Italie et en Slovénie. C’est depuis les années 90 que les vignerons français s'intéressent à la production de ce vin coloré et qu’il devient de plus en plus connu en France.


Produire du vin orange pour une redécouverte du process de vinification

Quand les grappes de raisins de cépages blancs sont récoltés, pour faire du vin blanc, les raisins sont pressés dans des pressoirs, le plus rapidement possible, de suite après la vendange. Et le jus est maintenu au froid pour extraire des arômes et éviter toute oxydation et toute coloration.

Mais, dans le cas de la vinification du vin orange, les raisins blancs sont mis à macérer exactement de la même façon que pour l’élaboration d’un vin rouge. Le but est d’obtenir une extraction des polyphénols et des anthocyanes contenues dans les peaux des raisins blancs afin qu’ils colorent le jus. Ainsi, pour le vin orange, le processus de la fermentation s’enclenche avec des raisins entiers (égrappés ou non) tout comme la vinification du vin rouge et contrairement à l’élaboration du vin blanc. Généralement, la fermentation dure environ 3 semaines, exactement comme celle d’un vin rouge.


Le vin orange pour élargir leur gamme de vins des vignerons

Élargir la gamme, et proposer un panel de vins, incite les clients à la curiosité. Ainsi, soumettre un vin orange aux consommateurs de vins permet de faire découvrir un nouveau produit et d’échanger avec les clients sur ce challenge. Les restaurateurs sont friands de ce style de vins et même si les cavistes restent assez traditionnels dans leur façon d’aborder le vin, le vin orange crée de l'engouement. Après tout, en ce moment nombreux surfent sur la vague du vin dit naturel, sans sulfites ajoutés. Et, justement, ce type de vin n’en a généralement pas de rajouté.

Même pour les amateurs, le vin orange n’est pas un vin facile d’accès. Avant de le faire déguster, une entrée en matière théorique de sa méthode d’élaboration est préconisée. Afin de transmettre au dégustateur les informations qui lui permettront de cerner ce vin complexe et original qui saura à coup sûr le surprendre.


Le vin orange pour une dégustation différente

Faire macérer les raisins blancs implique de produire un vin blanc qui contient des tanins. Du coup, la dégustation du vin orange est différente de celle des vins blancs. Et comme l’influence des cépages a une incidence sur la complexité du vin. Les précurseurs aromatiques contenus dans la variété, ou l’assemblage du vin orange libèrent un panel varié d'arômes et de saveurs. Lors de la dégustation du vin orange, la couleur ambrée, orangée et tuilée dévoile, quand il est bien travaillé, un vin où la fraîcheur aromatique prédomine. Des notes florales de tilleul, d'agrumes, de pommes, d'épices, de thé, de miel sur des fragrances herbacées mêlées au pain grillé et des arômes d’oxydation laissent place à une saveur intense, riche et puissante. Et étonnamment, l’acidité est basse et les tanins présents avec délicatesse. En effet, contrairement au vin blanc, le vin orange s’accorde merveilleusement bien avec des mets aux saveurs prononcées : côte de veau accompagnée de champignons ou de plats de pates italiennes à base de tomate. Il est fortement recommandé sur les fromages comme le comté, le parmesan, le salers et même la mimolette. L’avantage du vin orange, c’est qu’il n’est pas nécessaire de l’avoir au réfrigérateur. Il gagne à être dégusté à une température autour de 15 °C, afin d’apprécier toute sa complexité et de ne pas exacerber une sensation de dureté due aux tanins.


Attention, ce n’est pas parce que je mets à l’honneur le vin orange sur mon blog, que j’induis automatiquement que les vignerons doivent en produire… Que cela soit bien clair… Et oui, je ne suis pas une fan du vin orange. En revanche, je préfère le vin jaune !!!

Mais, je trouve que diversifier sa gamme et se réinventer apporte un peu plus de fun dans son quotidien et surtout tient en haleine les clients fidèles à l'affût de nouveautés. Alors, oui, si cela vous motive, c'est une excellente idée pour enclencher des ventes. De plus, c'est une occasion en or pour faire parler de votre propriété viticole au travers de ce projet.


Pour votre communication web et même la création d'étiquettes de vin de votre vin orange, je me tiens à votre disposition au 06 77 14 36 47.

Au plaisir, d'en parler autour d'un verre de vin orange, qui sait !




コメント


avis google jenny lloret
bottom of page