Ne plus avoir mal à la tête lors des dégustations de vin

Les sulfites, ce sont eux les responsables, mais sont-ils vraiment les seuls coupables ?

De façon naturelle, les sulfites sont présents dans tous les vins. Les vins bio, les vins nature, les vins rouges (350 parts de sulfites par million) et les vins blancs en contiennent.

Ils font partie des adjuvants communs de notre nourriture.

Par exemple on les retrouve dans :

- les sachets de fruits secs (2 000 parts de sulfites par million) ;

- la charcuterie ;

- les pots de cornichons.


C'est ce que j'aborde avec Matthieu Rey œnologue, dans cette vidéo YouTube ci-dessous.



Et pourtant, lorsque vous mangez un sandwich saucisson cornichon, vous n’avez pas du tout de maux de tête.

Effets sur le corps lors de la consommation de vin


Des experts ont trouvé dans le vin la présence de substances naturelles comme :

  • l’histamine, qui provoquent de symptômes sérieux chez les personnes allergiques et asthmatiques ;

  • la tyramine, responsable de la contraction puis de la dilatation des vaisseaux sanguins, avec augmentation de la pression sanguine, juste assez pour entraîner un mal de tête ;

Par ailleurs, d’autres phénomènes entrent en compte dans la réaction de notre organisme avec le vin :

  • la vitamine B s'appauvrit par la présence de sulfites ce qui accentue les douleurs cérébrales ;

  • les tanins des vins rouges agissent sur la sérotonine, l’hormone du bonheur qui peut provoquer une excitation et peut se manifester par des maux de tête.

C'est ainsi que nombreux consommateurs de vin se sont tournés vers la consommation de vin sans sulfites rajoutés. Ce qui a ouvert un nouveau marché pour les vignerons, et permet à certains d'expérimenter des méthodes de vinifications différentes.


En revanche si on en déduit que les composés du vin entrainent une déshydratation des cellules de notre corps. C'est qu'il faut donc le réhydrater !


Solution pour ne plus avoir de maux de tête

Boire de l’eau est la solution pour ne plus avoir de mal de tête. Vous pouvez absorber un bon verre d'eau avant de vous servir un verre de vin. Généralement, à côté de votre coupe de vin, se trouve un verre à eau. Alors profitez pour le remplir et intercalez vos gorgées de vin avec de généreux verres d’eau. Enfin, la recommandation idéale est de prendre un dernier verre d'eau à la fin de votre dégustation.

L’eau vient diluer les sulfites, empêche le taux de vitamine B de diminuer, et fera baisser la pression sanguine. S’hydrater est donc la clef.

Au plaisir de vous retrouver autour d'un verre de vin, pour en discuter...

Le prochain article sera sur la hantise des œnologues !

Sources :

https://www.infowine.com/intranet/libretti/libretto2169-01-1.pdf


0 commentaire

Posts récents

Voir tout