Comment réussir sa reconversion professionnelle dans le vin ?

Article informatif vérifié et approuvé


Depuis toujours le milieu du vin vous attire. Mais pour réussir votre reconversion professionnelle dans le vin, vous devez vous lancer le plus sereinement possible. Pour cela, il convient de faire le point sur le métier du vin qui s'imbrique à votre carrière, à votre caractère et à vos envies.

Bien réfléchir votre projet en rencontrant des professionnels vitivinicoles, faire des immersions professionnelles dans le vin avant de vous former en alternance permettra de vous lancer en toute sécurité.

Suivez la lecture de ses 4 points pour organiser la réussite de votre reconversion professionnelle dans le vin.

Tout d’abord, revenons sur les métiers du vin.



Palette des métiers du vin


Dans le monde du vin, il existe une pléthore d'emplois. Voici les principaux pour faire votre choix :

  • Les métiers de la production : ouvrier viticole, chef de culture, œnologue, laborantine, régisseur, technicien de terrain, ouvrier tractoriste, maître de chai, dégustateur, formateur, contrôleur, ingénieur agronome. Ainsi que tous les métiers ayant un lien avec la production comme les bouchons, le verre, la tonnellerie.

  • Les métiers du commerce et du service : caviste, agent, acheteur, négociant, courtier, chargé de développement œnotouristique, e-commerce et digital, conseiller, technico-commercial, organisateur de salon et d'événement, assistant commercial, secrétaire, comptable.

  • Les métiers de la sommellerie : assistant sommelier, chef sommelier, gestionnaire de cave de restaurant, manager.

Maintenant que vous visualisez la palette des métiers du vin, vous pouvez vous concentrer sur celui qui vous intéresse le plus.


1. Réfléchir à son projet professionnel


Pour examiner votre projet professionnel, vous devez tenir compte de ce que vous savez faire, de vos compétences, de vos aspirations et de la réalité du marché du travail.

Commencez par lister vos connaissances et recensez vos expériences professionnelles et vos stages. Listez vos passe-temps et les associations pour lesquelles vous avez œuvré.

Puis, approfondissez votre questionnement.

Sélectionnez le type d'entreprise dans laquelle vous souhaitez exercer.

  • Plutôt une entreprise familiale, en haute valeur environnementale ou une propriété viticole de 500 hectares ?

  • Désirez-vous être salarié ou bien être à votre compte ?

  • Voulez-vous travailler en ruralité ou rester en ville ?

  • Quelle rémunération vous satisferait ?

Vos réponses vous guideront pour établir plus concrètement votre reconversion professionnelle dans le vin et mettre en place des actions.

Renseignez-vous aussi sur les évolutions actuelles du secteur du vin et les transformations à venir.


2. Rencontrer des professionnels des métiers vitivinicoles

Le milieu du vin est souvent idéalisé. Rencontrer les professionnels des métiers du vin vous permettra de vous faire une idée plus précise de leur quotidien.


Échanger avec des acteurs du vin est un pur bonheur car ils aiment tellement leur métier qu’ils seront ravis de vous en parler. Mais ne sous estimez pas la force que doit déployer un ouvrier viticole qui exerce sa tâche par tous les temps.


Le milieu du vin bouge et se transforme à vitesse grand V. Le développement de l'œnotourisme dynamise énormément ce secteur.

Le monde du vin a ses codes, ses pratiques et son vocabulaire. Ce savoir-être ne s’apprend ni avec les livres ni avec les formations en ligne. Il s'acquiert avec l’expérience de terrain.


Ne perdez pas de vue que les conditions climatiques anéantissent en quelques minutes le travail de plusieurs années. C’est donc Dame Nature qui dirige toute une économie. Et, soyez conscient des cours du marché des tonneaux de vin qui n’ont pas connu des prix mirobolants depuis 1999. En revanche, le secteur du vin embauche, c'est plutôt une bonne nouvelle…


reconversion-professionnellement-vin
Réussir sa reconversion Pro dans le vin


3. Faire des immersions professionnelles dans le vin dans différentes structures

La période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) est une étape incontournable pour réussir votre reconversion. Elle permet de vous imprégner du quotidien d’une activité pour faire le bon choix. L’employeur n’a aucune rémunération à vous verser puisque vous êtes là pour observer.

Vous immerger dans les différents métiers du vin vous permettra de vous familiariser avec le secteur vitivinicole et vous pourrez y percevoir l’envers du décor.

Vous constaterez les attentes des employeurs. Vous découvrirez les horaires, l’ambiance et les conditions sur le terrain.

Cette mise en situation peut être supervisée par Pôle Emploi. Parlez-en à votre conseiller, il vous aiguillera sur les modalités.

Une PMSMP vous permettra d’être convaincu de votre choix. Laissez tomber les formations en ligne, les métiers du vin sont des professions de terrain et renseignez-vous sur des cursus en alternance.


4. Se former en alternance dans le vin


Votre immersion professionnelle vous a très bien éclairé et vous voilà prêt pour vous lancer dans votre reconversion.

Dans le milieu du vin, se former en alternance est un gage de réussite surtout dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Vous apprendrez la théorie et ferez votre expérience en pratique. Que vous soyez novice ou que vous cherchiez à vous spécialiser, la formation en alternance vous apportera un contact avec des professionnels aguerris qui auront à cœur de vous transmettre leur passion. Car n'oubliez pas ce savoir-faire ancestral français en matière de production de vin s’exporte à travers le monde et fait notre renommée.


Voici les centres de formation selon le choix de votre métier :


  • Pour les métiers de la production, les Maisons Familiales Rurales (MFR), l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV) et le regroupement de Formagri 33 sont des mines d’or d’enseignement à tendance scientifique et technique. Les intervenants et les formateurs sont très souvent des acteurs exerçant également leur activité dans le milieu du vin. Une notion très importante à prendre en compte. Il existe plusieurs niveaux de formations en alternance.