top of page
Rechercher

Vins Entre-Deux-Mers en amphore : Château La Peyre

Article thématique vin briefing imposé & SEO


Les Romains utilisaient l’amphore au VIIIe siècle av. J.-C. pour transporter le vin sur de longues distances. Mais cela faisait 2000 ans que l'on entendait plus du tout parler d’elle. Et la voilà maintenant de retour dans les chais. Alors qu’il n'y avait que très peu de propriétés dans le Bordelais, c’est en 2015 que Fabien du Château La Peyre vin du Sauveterrois de Saint-Hilaire-du-Bois a commencé son élevage en amphore.

Le premier essai avec le cépage Merlot n’était pas concluant, en revanche le Cabernet Sauvignon s’y est plu de suite ! Puis d’autres tests sont réalisés avec le Petit Verdot, le Carmenère et le Malbec qui sont des variétés plus rustres dans leur jeunesse se sont avérés très convaincants. L’amphore apporte grâce à sa conception en terre une microoxygénation qui développe l’aromatique des cépages et révèle un côté gourmand. Mais connaissez-vous ce qu’est une amphore ? Et quels sont les avantages d’élever un vin en amphore ? Pour le savoir, Fabien a bien voulu tout nous raconter sur le sujet.


L’amphore au Château La Peyre vin de l'Entre-Deux-Mers

C’est à Castelnaudary dans le département de l’Aude que Fabien Lapeyre a fait confiance à un fabricant de jarres pour y glisser sa Cuvée Burdigala.

Manipulée à la main

C’est à la main que ces amphores sont tournées dans une terre souple et robuste pour réaliser le montage en trois pièces de cette amphore qui ressemblent à un énorme œuf de 98 cm de hauteur, 70 cm de diamètre. Puis les jarres sont mises à sécher doucement pendant environ 1 mois.

Composée d'argile

L’amphore est composée d’argile cuite à une certaine température sur une durée précise afin d’obtenir une porosité adéquate pour permettre à l’oxygène d’entrer sans laisser sortir le liquide.

Un principe simple

L'amphore est bouchée d’une bonde en silicone comme pour les élevages de vin en barriques et puisque le contenant est de la terre, la bonde met la jarre en dépression. Et c'est par les forces physiques que la dépression fait rentrer l'air à travers la porosité de la terre cuite sans faire sortir le vin.

Une microoxygénation régulière

Par la terre qui est l’unique matériau de l’amphore, la porosité se fait naturellement sur toute la surface de l’amphore pour répartir de façon régulière une microoxygénation.

Lorsque Fabien ouvre la bonde d'une amphore, une dépression due à la résistance se fait sentir et un joli son de bouchon de champagne qui saute accompagne son geste. Il peut donc ouiller les amphores de la Cuvée Burdigala du Château La Peyre par le haut de la bonde en utilisant exactement le même matériel que pour ses barriques.


Les avantages de l'élevage en amphore pour le vin du Château Lapeyre

Ce procédé est propice à une meilleure oxygénation du vin. L’avantage principal de cette méthode d’élaboration valorise le fruit et la rondeur du vin, sans avoir le goût du bois. L’idée de travailler le vin en amphore est venue à Fabien pour valoriser la beauté de son terroir. Grâce à l’élevage en jarre au moment de la dégustation, le vin du Château La Peyre garde toute sa puissance extraite des cépages d'origines de l'Entre-Deux-Mers. C’est une façon de mettre en valeur l’élégance de ses terroirs tout en développant les qualités aromatiques des cépages. La finesse, la gourmandise et l'authenticité du raisin se distinguent. Les amphores ne remplacent pas les fûts, elles ont trouvé leur place dans le chai avec les cuves et les barriques. Pour Fabien, l’élevage en amphore n’est pas un folklore, cela donne un autre style au vin. Grâce à la porosité de la jarre la microoxygénation est naturelle et douce, le vin à exactement la même base que celui élevé en fût de chêne, mais le rendu est plus fin. Ce qui donne deux vins différents : la Cuvée Burdigala en amphore et le Château La Peyre en fût.


vin-amphore
L'élevage en amphore au Château La Peyre

Méthode d’élaboration pour la Cuvée en amphore du Château La Peyre


La vinification traditionnelle de la Cuvée Burdigala du Château La Peyre se fait en cuve. Ensuite, vers le mois de décembre, le vin froid est sorti pour aller se lover dans les amphores sans être fragilisé, dans un chai bien aéré ayant une hygrométrie suffisante. Au bout d’une année, il retournera encore une fois en cuve, pour une mise au repos avant de partir à la vente.

Ici, Fabien Lapeyre mise sur des élevages assez longs car il recherche a ce que le vin consomme de l’oxygène, qui est transporté par la microoxygénation, de façon très douce. Pendant l’été, le vin se réchauffe et cette méthode vient polir les tanins et révéler encore plus la présence du fruit. Fabien laisse le temps au temps et ne touche pas au vin afin qu'il soit rustique.

Le flacon de La Cuvée Burdigala du Château La Peyre vin de l'Entre-Deux-Mers est à découvrir absolument. Il est noté à plusieurs reprises dans différentes revues spécialisées, cet assemblage sait faire parler de lui.

La dégustation le vin est d’une très belle richesse, le fruit est mûr et fin. Mais la plus grande particularité de cette cuvée c’est l’explosion en bouche des saveurs de fruits rouges et d’épices et de notes de cacao avec une belle persistance aromatique. Les arômes sont purs. Les tanins sont superbes !


Amphore vin rouge Château La Peyre
Amphore Château La Peyre


Vous l’aurez compris cette méthode d'élaboration en amphore préserve toute l’identité du terroir. Alors, si vous aussi, vous souhaitez essayer ce savoir-faire ancestral avec vos vins, n'hésitez plus... lancez-vous !


Au plaisir de vous retrouver autour d'un verre de vin élevé en amphore !

Vous avez besoin de travailler votre SEO local, ou d'améliorer un site existant ou le créer ? C’est mieux avec l’expertise d’un rédacteur web formé au SEO. Retrouvez mon savoir-faire.

Commentaires


avis google jenny lloret
bottom of page